4 idées de travail sans diplôme requis pour développer vos finances

Vous avez besoin ou envie d’arrondir vos fins de mois ? Vous avez pensé à prendre un petit emploi secondaire, mais vous doutez que vos qualifications soient suffisantes pour cela ? La détermination, l’envie et le courage peuvent suffire. Voyons ensemble dans cet article 4 exemples d’emploi que vous pouvez exercer sans diplôme et sans qualification spécifique. Salaire, avantages, inconvénients et méthodes de recherches pour obtenir un contrat : vous saurez tout pour mener à bien votre plan d’action et décrocher ce job d’appoint.

Étudiants sans diplôme qui attendent la remise de fin d’année

Quel travail pouvez-vous faire sans diplôme ?

Selon vos goûts et vos aptitudes physiques, certains métiers peuvent vous attirer plus que d’autres pour choisir une activité parallèle à votre emploi actuel. Tous les intitulés d’emploi utilisés dans cet article s’entendent aussi bien au masculin qu’au féminin.

Bulle icone astuces et conseils

Astuce : si vous ne trouvez pas votre bonheur dans cet article

Si aucun métier de cet article ne vous inspire, n’hésitez pas à faire un tour sur notre dossier spécial revenu complémentaire.

Livreur

Livreur sans diplôme de plats cuisinés en vélo

Un livreur est chargé d’effectuer des livraisons dans des délais impartis auprès de particuliers ou d’entreprise dans un secteur défini. La plupart du temps, il charge lui-même son véhicule en optimisant le rangement des colis selon son parcours de livraison. Il est en relation avec les clients pour la signature des documents attestant de la livraison.

Il a aussi la responsabilité de vérifier le bon état de son véhicule de livraison. Le livreur représente sa société auprès du public, il devra donc être souriant et aimable avec les clients, pas toujours satisfaits de l’état de leurs colis.

Le livreur doit respecter au plus près son planning, car chaque retard sera répercuté sur l’ensemble de ses livraisons. Ce travail s’effectue dans diplôme et sans qualifications particulières si ce n’est le permis de conduire bien entendu.

Rémunération

Le salaire moyen d’un chauffeur-livreur en véhicule léger en France est en moyenne de 1 651 euros brut par mois d’après le site Indeed, soit environ : 10,58 euros de l’heure sur une base de 39 heures de travail par semaine.

Avantages

Les GPS des véhicules font gagner un temps précieux aux livreurs puisqu’ils n’ont pour ainsi dire aucune recherche à faire pour localiser une adresse.

Inconvénients

Le livreur est souvent soumis au stress (embouteillages…) et à la pression. Il devra savoir y résister et garder calme et sérénité. Il est parfois en contact avec des clients mécontents qui refusent leur colis. Il devra se montrer patient et conciliant en toutes circonstances.

Vous pouvez rencontrer une sérieuse concurrence dans vos recherches d’emplois, car il s’agit d’un secteur d’activité en pleine expansion dont les postes sont très recherchés. Notamment à cause du développement des services proposés par la grande distribution et des sites Internet de vente en ligne.

Serveur dans l’hôtellerie-restauration

Serveur qui a un travail sans diplôme et qui attend devant une caisse enregistreuse

Le serveur prépare et nettoie la salle, assure le service des consommations et des repas, et dessert les tables. Il prend les réservations par téléphone et installe les clients en salle. Un seul serveur est nécessaire dans de petits bars ou restaurants, alors que dans de plus grands établissements les serveurs seront plusieurs, avec une charge de travail partagée et très organisée.

Le serveur est au contact des clients pour présenter le menu ou la carte, et bien sûr au moment du service. C’est parfois lui qui encaisse l’addition des clients. Il peut être amené à faire la plonge, et doit dans tous les cas vérifier la propreté de la vaisselle contenant les mets et breuvages qu’il sert aux clients. Il agrémente la salle et les tables de décorations : bougies, fleurs… Il assure la gestion du linge de table (nappes, serviettes) qu’il remplace aussi souvent que nécessaire après l’avoir évacué vers le service de nettoyage.

Rémunération

Le salaire moyen d’un serveur dans l’hôtellerie-restauration est basé sur le SMIC hôtelier. Ce dernier est de 1 700,69 euros brut mensuel depuis le 1er janvier 2020 soit un salaire horaire brut de 10,15 euros.

Avantages

Le serveur est la première (et parfois la seule) personne à qui les clients ont affaire. Il est donc amené à avoir de nombreux contacts avec des personnes de tous horizons, ce qui peut être très enrichissant pour lui, si tant est qu’il aime ça. Parler une langue étrangère ou avoir quelques notions de dialogue sera un atout toujours apprécié par l’employeur.

Le serveur pourra bénéficier d’avantages en nature, comme ses repas lors de sa présence sur son lieu de travail. Il pourra aussi récolter des pourboires laissés par les clients à son encontre.

Inconvénients

Dans les petits restaurants et débits de boissons, le serveur sera seul à assurer la responsabilité de la salle et devra donc se montrer polyvalent puisque c’est à lui seul qu’incomberont toutes les tâches à effectuer.

Quelques connaissances en matière de vins et de cocktails seront appréciables, car les clients pourront poser des questions et ne pas savoir leur répondre pourrait être embarrassant.

Le serveur doit avoir une bonne condition physique, car il est constamment debout et marche beaucoup. Les horaires peuvent apparaître comme contraignants : le serveur travaille en soirée, les dimanches et jours fériés. Cela dit, il aura alors des jours de repos en semaine.

Notons enfin que dans les régions très touristiques, les emplois de serveur ne sont parfois que saisonniers.

Baby-sitting ou garde d’enfants

Enfant bébé avec un bonnet qui joue dans la forêt

Le baby-sitter (ou garde d’enfants) a la responsabilité de surveiller les enfants en l’absence de leurs parents. Il veille à la sécurité, au confort et au bien-être des enfants. Il peut être amené à travailler auprès de jeunes enfants pour les aider dans la réalisation des actes usuels de la vie quotidienne tels que l’habillage, les soins d’hygiène et les repas. Il leur propose des activités ludiques d’éveil et d’apprentissage à travers des jeux, des dessins, etc. Il lui est parfois demandé d’entretenir les espaces de vie des enfants.

Le garde d’enfants est amené à superviser les devoirs des enfants scolarisés et à les aider au besoin dans leurs apprentissages. Il partage ses observations et le suivi de l’enfant avec ses parents ou les responsables de l’enfant.

Le fait d’accompagner et de travailler avec des enfants vous demandera de faire preuve de patience, d’empathie et de respect en toutes circonstances. Il vous appartiendra de nouer une relation de confiance avec les parents, car en somme ils vous confient ce qu’ils ont de plus précieux. Il est vivement souhaitable d’avoir des notions en premiers secours.

Rémunération

D’après le site d’offre d’emploi Indeed, le salaire horaire moyen d’une baby-sitter est de 10,64 euros, soit 425,60 euros par mois si vous travaillez 10 heures par semaine.

Avantages

Ce métier ne nécessite aucun diplôme ni aucun agrément. Il faut avant tout aimer la compagnie des enfants et être à l’aise en leur présence.

Il s’agit là d’un métier enrichissant et très épanouissant humainement parlant. Vous pouvez nouer au fil du temps de belles relations avec les enfants et leurs parents.

Votre salaire, de base au SMIC, peut être majoré si vous gardez plusieurs enfants ou si vous travaillez le dimanche, les jours fériés, ou en horaires de nuit.

Sachez enfin que même si les femmes sont très majoritaires dans cette profession, les hommes y sont également les bienvenus.

Inconvénients

Vous travaillez au domicile des parents (ou des responsables légaux de l’enfant). En ce sens, ce sont vos employeurs et vous devez vous conforter à leurs exigences et règles de vie. Ainsi, ils autorisent peut-être des choses à leurs enfants qui n’entrent pas dans vos valeurs éducatives, mais vous devrez appliquer avec les enfants les consignes qui vous seront données par leurs parents.

Surveillant scolaire

Surveillant scolaire qui a un travail sans diplôme et qui plaisante avec une étudiante

Le surveillant scolaire, ou assistant d’éducation a pour mission de surveiller les élèves sur les différents temps d’une journée au collège ou au lycée : la récréation, les intercours, le restaurant scolaire, les temps de permanence, les activités culturelles ou sportives, les nuits à l’internat, etc. Il est parfois mieux connu sous l’appellation familière de « pion ».

Une bonne connaissance des outils informatiques, ainsi qu’une aisance relationnelle dans la gestion des conflits seront des qualités appréciées par l’employeur.

Le surveillant scolaire est employé soit par le secteur public, il est alors fonctionnaire de l’Éducation Nationale, soit au sein du secteur privé.

Rémunération

Le salaire moyen d’un surveillant scolaire est généralement indexé sur le SMIC, soit 1 539,42 euros brut par mois pour une base de 35 heures de travail hebdomadaire.

Avantages

Aucune formation particulière n’est demandée pour accéder à ce métier. Il n’y a pas d’âge limite requis pour l’exercer, sauf pour les surveillants d’internat qui doivent avoir 20 ans révolus.

Le surveillant scolaire est le fil rouge entre les élèves et l’administration de l’établissement. Il est en relation directe avec tous les intervenants : professeurs, directeur, conseiller d’éducation, etc. Ce travail d’équipe est riche en enseignements. Le contact quotidien avec les adolescents est lui aussi très enrichissant.

Les horaires sont réguliers et fixés longtemps à l’avance.

Inconvénients

Pour pouvoir prétendre à un poste de surveillant scolaire, il est parfois demandé d’être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent de niveau IV.

Certains postes sont réservés uniquement aux étudiants.

Par définition, pas de poste de surveillant scolaire à pourvoir pendant les vacances scolaires.

L’encadrement d’adolescents dans certaines zones sensibles peut mettre vos nerfs à rude épreuve : il vous faudra donc vous maîtriser en toutes circonstances et toujours essayer de ramener le calme.

Comment trouver un travail sans diplôme ?

À l’heure d’Internet, la recherche d’emploi se fait depuis chez vous et en toute simplicité. Plusieurs pistes s’offrent à vous dans votre recherche d’emploi secondaire.

Réseaux d’amis et de professionnels

Copines autour d’une table qui parlent de travail

Les réseaux sociaux sont partout : omniprésents désormais dans nos vies quotidiennes, ils vont vous aider à faire connaître votre recherche et à consulter les annonces publiées.

Une première solution, basique, mais qui a fait ses preuves, consiste à publier sur les murs d’actualités de vos réseaux sociaux que vous êtes à la recherche d’un job d’appoint dans tel ou tel domaine. Le hasard fait parfois bien les choses, une de vos connaissances pourrait avoir un poste à vous proposer ou pourrait connaître une personne dans ce cas… Le réseau personnel est souvent riche en ressources insoupçonnées pour réussir à trouver un boulot !

De façon plus professionnelle, vous pouvez utiliser les réseaux LinkedIn et Viadeo. En tenant à jour votre profil d’utilisateur, vous pourrez postuler pour des offres facilement et même être contacté directement par des recruteurs. Soignez votre profil : photo, formation, parcours, expériences, passe-temps… Montrez-vous sous votre meilleur jour. Et surtout, ne cessez jamais de travailler sur votre réseau professionnel, même lorsque vous n’en avez plus besoin.

Un réseau professionnel qui n’est plus entretenu est comme un jardin laissé à l’abandon. Le jour où vous y retournez, tout est à refaire.

Agences de travail temporaire

Réunion entre collègues d’une agence d’intérim pour parler du travail temporaire

Faites le tour des agences d’intérim sur Internet. Les annonces y sont nombreuses et renouvelées plusieurs fois par jour ! Citons les plus connues :

Commencez par vous inscrire sur le ou les sites que vous aurez retenu(s). Consultez les annonces et postulez à celles qui correspondent à votre recherche et à votre profil. Si votre candidature est retenue, vous serez contacté rapidement, donc veillez à être joignable et disponible.

Des documents vous seront demandés pour finaliser votre inscription au sein de l’agence tels que votre carte nationale d’identité (ou votre titre de séjour autorisant le travail en France), votre carte vitale, un justificatif de domicile récent, un RIB (pour vous envoyer votre salaire !) et un CV récent. Si vous postulez pour des offres d’emploi qui nécessitent de conduire (livreur…), il vous faudra fournir votre permis de conduire.

Sites d’emplois sur Internet

Jeune femme qui recherche des annonces d’emploi sans diplôme avec son ordinateur sur son lit

Consultez régulièrement les sites de recherche d’emploi tels qu’Indeed, Monster, KelJob et France-emploi. Les annonces y sont là aussi nombreuses et cela vous permet de consulter un nombre d’offres d’emploi très important en un minimum de temps. Grâce à la localisation géographique pointue et au filtrage des annonces par nombre de critères précis, vous aurez accès aux offres disponibles proches de chez vous (ou en tous les cas dans le périphérique géographique que vous vous êtes fixé) et offrant les caractéristiques souhaitées.

Emplois étudiants et saisonniers

Étudiant qui récolte des pommes dans un champ

Les étudiants sont souvent tout comme vous à la recherche d’un travail sans diplôme. Il peut être intéressant de fureter sur les plateformes d’emplois qui leur sont réservées. Celles-ci vous donneront une idée des petites et grandes entreprises qui sont prêtes à recruter de la main d’œuvre peu qualifiée.

Quant aux emplois saisonniers, ils constituent aussi une piste à ne pas négliger. Des sites tels que Jobrapido, Jobijoba fourmillent d’annonces de ce genre.

Salons de l’emploi

Réunion entre personnes autour d’une table à un salon dédié à l’emploi

Vous pouvez aussi essayer de vous démarquer dans les salons de l’emploi. Cela peut être une alternative aux autres solutions évoquées ci-dessus pour trouver rapidement un deuxième emploi qui ne nécessite pas de diplôme et écarter les pistes qui ne mènent nulle part.

Par où commencer ?

Trouver un établissement qui recrute un salarié pour un deuxième emploi n’est pas si compliqué que ça. La première chose à faire pour dénicher un travail secondaire sans diplôme est de cibler vos envies, et vos compétences. Sur quel type de poste je me projette ? Auprès de quel public je souhaite travailler ? Puis-je porter des charges lourdes ou supporter la station debout prolongée ? Quelles plages horaires me laisse mon emploi principal pour occuper ce second poste ?

Une fois que vous avez une idée plus précise de l’emploi sans diplôme qui vous conviendrait, reprenez toutes les méthodes énumérées ci-dessus et prospectez ! Parlez-en autour de vous : amis, famille, voisins, collègues. Partagez votre projet et votre disponibilité sur les réseaux sociaux. Commencez par sélectionner des offres d’emplois qui sont proposées sur les sites Internet des agences intérim, des sites d’emplois réguliers et saisonniers.

Avec de la motivation et de la détermination, vous décrocherez sans difficulté le travail sans diplôme que vous souhaitez !

Bulle icone astuces et conseils

Astuce : conserver l’argent de votre deuxième emploi

Il est parfois plus difficile de conserver son argent que de le gagner. Pour éviter que l’argent de votre deuxième emploi ne s’évapore comme neige au soleil, suivez les 3 étapes de notre dossier pour conserver et développer vos économies.

Bonus : vous pouvez augmenter vos chances de recrutement avec une astuce toute simple. Pour cela, servez-vous de vos sources d’informations habituelles (journaux, Internet, amis…) pour identifier certains secteurs qui peinent à recruter. Vous pourrez trouver du travail rapidement en postulant en priorité pour ces métiers.